The Kiss

Mihael Milunovic a reproduit à Liège une performance «The Kiss» (Le baiser du drapeau) qu’il a exécuté pour le première fois à Graz en Autriche en 2002.

Le travail de Mihael Milunovic englobe un large éventail de disciplines artistiques. Tout d’abord peintre, l’artiste est aussi sculpteur, photographe, vidéaste, et performeur. Pour cette exposition, il présente une série de photographies et une vidéos issues d’une performance intitulée « The Kiss », réalisée pour la première fois en 2005 et programmée en octobre prochain à Liège. Dans ces performances, Mihael Milunovic explore les iconographies, les cérémonies et les gestes liés aux champs politiques et militaires.

Dans « The Kiss », il s’intéresse aux drapeaux et à la relation particulière que ceux-ci ont avec le pouvoir. Dans un premier temps, il s’appuie sur les règles de la vexillologie, la science des drapeaux, pour en créer des inédits. En mélangeant les codes et les symboles, ces drapeaux, que l’artiste fait solennellement parader dans les rues, intriguent ou amusent l’observateur par leur apparence étonnante mais si convaincante. A la fin de cette procession, Mihael Milunovic, juché sur une estrade, entouré de (faux) journalistes et de (faux) militants, honore les drapeaux qui lui sont présentés l’un après l’autre : il embrasse chacun d’eux puis les décore d’une médaille. Cette décontextualisation provoque chez le spectateur un malaise, un mélange d’aliénation et de curiosité.