Eleonor Klène

Eleonor Klène restitue une possibilité de monde juste à côté du nôtre, un infra monde irradié appartenant aux débris de l'histoire récente et sis dans une géographie continentale dévastée, comme si ses vastes installations mixaient la solitude des parcs de loisirs récents mais déjà abandonnés aux lumières usées de la guerre froide.

 

C'est d'abord un travail de sculpteur attentif aux qualités des matériaux où même les images sont traitées dans leur matérialité : structures pour l'aménagement d'espaces "récréatifs", cabines de plage, pédiluves sont attenants aux coffrets lumineux où une photographie cuite et recuite finit de s'assombrir, aux panneaux pédagogiques ou signalétiques d'issues de secours et de soins d'urgence. Ces vastes installations sculpturales invitent le spectateur à un parcours dont les stations sont parfois un texte comme, par exemple, Séjour à Podestat, roman et récit de voyage où le futur immédiat à des allures de ruine.

(Frédéric Valabrègue, 2016)

Temple

Affiche

2018

Lieu : Rue de Renory